Une idée reçue qui revient  souvent  est que les puces sont inoffensives,  elles ne font « que » provoquer des démangeaisons. Malheureusement, elles peuvent avoir des conséquences beaucoup plus néfastes. Nous allons aborder quelques problèmes engendrés par les puces et des conseils pour les éviter.

Certains chiens et chats sont allergiques aux puces.
En réalité, le chien comme le chat n'est réellement allergique  à la  puce en elle-même mais plutôt à sa salive. En mordant la puce injecte sa salive, elle provoque des démangeaisons insoutenables, la peau est  rouge  et à vif suite au grattage intempestif.  L’inconvénient de cette allergie c’est que  même une seule morsure peut provoquer ces symptômes très rapidement.  Si l’animal n’estpas  traité et dans des cas extrêmes, des blessures peuvent apparaitre et s’enflammer et peuvent nécessiter des antibiotiques.


L’Anémie:


Lorsqu’un animal  est infecté par beaucoup puces, il peut développer une anémie. En effet, les puces se nourrissent de sang.  L’anémie correspond à une quantité anormalement faible d'hémoglobine dans le sang, ce qui nuit gravement au transport de l'oxygène dans l'organisme. Pour les  individus les plus « faibles » comme le chiot/chaton, vieux chien/chat celle-ci peut être fatal.

Le Ténia:


Lorsqu’un animal a des puces, il court un risque élevé d’avoir des vers.  En effet, un grand nombre de puces ont en elles des œufs de ténia.  En se léchant  régulièrement, l’animal  peut avaler des puces et donc développé un infestations de vers.   Il est conseillé dans tous les cas de vermifugé son compagnon  4 fois par an.


Traitements:


Le traitement préventif  contre les puces est donc essentiel,  surtout au printemps.  Aujourd’hui il existe plusieurs produits efficaces qui s’administrent de différentes façons pour que vous trouviez la méthode la plus simple pour vous et votre animal.  

N’hésitez pas à demander conseils à votre vétérinaire.  


A la recherche de puces :


Bien souvent on ne voit pas les puces, en revanche on peut  apercevoir les excréments de la petite bête.
Contrôlez la peau et le pelage de votre animal pour y détecter la présence de puces ou d’excréments  Si vous voyez  des petits grains noirs dans le pelage de votre compagnon: Préparez une grande feuille blanche, brossez le et faites tomber les petits grains sur la feuille et humidifiez-la, si cela vire au rose BINGO ce sont des cacas de puces. Il s’agit en fait du sang digéré par la puce.
Vous pouvez également les chercher  dans le panier ou sur le coussin de votre compagnon .Parfois plus facile à repérer puisqu’il y passe  également  pas mal de temps


Si votre a animal a  déjà des puces :


Il ne faut pas  uniquement le traiter lui, mais également son environnement. À cet effet, vous trouverez des sprays spécifiques  chez votre  pharmacien ou chez votre vétérinaire.
 


En résumé, les puces aiment beacoup nos amis à 4 pattes. Il est donc préférable  de traiter sont animal de façon préventive, cela évite  une multitude de problèmes divers.
Si vous avez des doutes, des questions n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire il répondra au mieux à vos inquiétudes.

Écrire un commentaire

> En remplissant l'anti-spam, vous confirmez que vous comprenez et acceptez notre politique de confidentialité.

Quelle est la dernière lettre du mot gztb ?